Une nouvelle fois, les San Antonio Spurs retrouvent les Play-offs pour le plus grand bonheur des amateurs de beau jeux. Et une nouvelle fois depuis 2013, Peak sort une nouvelle version du pro-model de Tony Parker, la TP9-4.

La version que j’ai pu tester reprend la coupe basse, mis à l’honneur cet été sur la version TP9-3.

Aux pieds, la  TP9-4 ça donne quoi ?

Comme sa grande soeur, la paire est d’une légèreté étonnante tout en ayant un maintient infaillible, même au niveau de la cheville !

Niveau technologies, la TP9-4 est truffée des dernières innovations de la marque. Au programme sur cette paire, nous retrouvons l’incontournable Gradient Dual ainsi que les S-PAD et R-PAD.

Ces deux nouvelles technologies sont complémentaires au Gradient Dual à l’avant du pied et à l’arrière du pied. Le R-PAD permet un meilleur rebond grâce à une élasticité 25% plus élevée que les semelles habituelles.

La technologie S-PAD absorbe les chocs de manière efficace. Minimisant la pression sur le talon, elle permet de réduire les blessures et assure un meilleur confort.

On retrouve également la Tenacity Unit, véritable clef de voute de la chaussure, cette technologie assure un maintien parfait. Située au niveau de l’arche de pied, cette unité stabilise vos mouvements pendant la pratique.

Enfin, comme sur toutes les versions précédentes, le chausson interne apporte aux pratiquants un maintien et une ventilation du pied hors-norme grâce à des matériaux innovants.

Une fois de plus avec cette TP9-4, Peak propose une paire de basket performance qui va au delà de nos attentes, que ce soit en terme de confort, de maintien ou des technologies présentent dans la paire.

%d blogueurs aiment cette page :