Portrait de Chris, chineur et collectionneur de sneakers Made in France

Il y a quelques semaines nous vous présentions une paire ultra vintage et très rare de Palladium. Si vous ne l’avez pas vu, il s’agissait du pro-model d’Alain Gilles, joueur vedette de l’ASVEL Lyon-Villeurbanne dans les années 1970.

À cette occasion nous vous parlions de son actuel propriétaire, Chris, serial-chineur et collectionneur. Il nous a fait le plaisir de répondre à quelques questions pour nous parler de ses passions : la chine, les baskets et le Made in France !  ⤵️

 

  • Bonjour comment vas-tu ? Est-ce que tu pourrais-tu rapidement te présenter ?

Salut moi c’est Chris, chineur depuis les années 90’s.

  • Pour ceux qui ne te suivent pas sur Instagram (@gdb270), peux-tu nous dire ce que tu fais ?

En gros je fais ce que j’aime dans la vie, je chine, découvre et archive des vieux vêtements et baskets vintages.

  • Comment es-tu devenu « sneaker-addict » si on peut dire ?

Je suis tombé dans le truc comme beaucoup de ma génération via le Basketball des années 90. N’ayant aucun moyen financier, j’ai commencé par collectionner les publicités de sneakers qui provenaient de magazines de basket-ball et autres magazines spécialisés dans le sport.

Le design et l’esthétique m’ont toujours intéressé mais je ne me considère pas forcément comme un sneakers addict, je suis juste un collecteur. 

  • Pourquoi t’être mis à chiner ?

La chine est venu tout naturellement, ma passion pour la sneakers et le vêtement m’ont amené à travailler dans le prêt à porter ainsi que dans le retail.

Après 15 années dans ce monde, mon amour pour ce milieu et le business de la mode n’étaient petit à petit plus en accord avec mon mode de vie et c’est tout naturellement que j’ai commencé à vouloir me concentrer sur mes premiers amours qui étaient juste la création du design dans toute sa splendeur, sans business, sans marketing, de la création à l’état pur.

Chiner des vêtements et des pompes, c’est juste être comme un archéologue, c’est apprendre et ou faire l’histoire du design contemporain et populaire.

  • Qu’est-ce qui te plait dans la basket ? Et pourquoi chiner du Made in France ?

La basket en dit long sur les mœurs et le mode de vie d’une époque. La basket n’est rien d’autre qu’un objet usuel à la base et pourtant … « Montre-moi ce que tu portes je te dirais qui tu es« , porter une paire de sneakers c’est pas juste protéger tes pieds, c’est t’exprimer ou afficher ton appartenance à telle ou telle tribu.

Moi j’ai eu plusieurs influences, le hip hop et le basket ball des années 90, et de même manière que tu découvres la Soul Music ou la funk en analysant les racines du hip hop, j’ai découvert tout un nouveau monde dans l’histoire de la sneakers.

C’est sans fin quasiment, je découvre toujours des trucs inconnus, des modèles de marques mainstream ou marques complètement obscures.

Comme tout collectionneur à un moment tu te spécialises ou en tout cas tu commences à faire du tri et être plus exigeant.

Déjà ado je traversais toute l’Île-de-France pour trouver le modèle ou voir le colorway que j’étais sûr de ne pas revoir sur le premier venu.

J’ai toujours eu du mal avec tout ce qui était trop hype, du coup lorsque j’ai vraiment commencé à chiner des og kicks j’ai commencé à essayer de suivre la même logique.

En cherchant bien je me suis rendu compte que beaucoup de marques majeures sur le marché de la sneakers et de nombreuses autres marques obscures produisaient en France jusque dans les années 90 !

La plupart de ces produits sont d’une qualité exceptionnelle, des produits que l’on serait incapable de reproduire aujourd’hui malheureusement et le pire c’est que ces productions étaient complètement ignorés par la clientèle française de l’époque…

Du coup j’ai encore plus d’estime pour ces marques qui étaient audacieuses et tentaient de faire aussi bien que les grosses machines de guerre qu’étaient Nike ou adidas.

  • En sneakers Made in France, quel serait ton « Grail » ?

Toutes les NOËL Made in France qui me sont encore inconnu sont des Grails !

Apres toutes ces années de chines il y a encore 3 paires Made in France que je n’ai jamais réussi à trouver et qui sont pour moi les paires ultimes, celles dont tu peux te dire « après ça j’arrête de chiner ».
La adidas Superstar la adidas Campus et la adidas Rivalry Ewing.

Ces trois paires sont pour moi la quintessence de ce que l’on a pu faire de mieux en terme d’esthétique intemporel, sans parler de la qualité.

Un TOP 5 de tes paires préférées ?
Je suis très esthétique 80’s, pour moi le top c’est :

  1. Nike Jordan 1,
  2. adidas Campus,
  3. adidas Superstar,
  4. adidas Kareem Abdul Jabbar,
  5. Nike Dunk.

Le tout en OG bien évidemment.

  • Si une marque, n’importe laquelle, pouvait ressortir UN modèle, l’ultime, ce serait lequel ? Et pourquoi ?

Franchement ce serait une ADIDAS superstar ou une Campus mais made in France avec materiaux, shape et couleurs OG. J’en rêve depuis longtemps.

  • Un mot pour la fin ?

Don’t believe the hype comme dirait l’autre, juste portez ce que vous aimez en vous démarquant des modes et dictats.

Merci Chris pour cet échange, ci-dessous, une sélection de baskets Made in France dispo dans sa boutique Etsy : https://www.etsy.com/fr/shop/AnciennementModern !

 

 

➡️ Si vous avez aimé ce type de contenu, n’hésitez pas à nous le dire, en commentaire ou par mail. Vous pouvez également rejoindre notre serveur Discord de sneakers Made In France en suivant le lien ci-après ou vous inscrire à la newsletter !

 

Continuons la discussion sur Discord

Envie d’échanger et de discuter avec la communauté French Kicks ? Rejoignez-nous sur notre serveur Discord !